Mots-clefs

«Le silence ne compense pas seulement pour l’impuissance des paroles humaines, il compense aussi, pour les musiciens médiocres, la pauvreté des accords.
Il m’a toujours semblé que la musique ne devrait être que du silence, et le mystère du silence qui chercherait à s’exprimer. Voyez par exemple une fontaine.
L’eau muette emplit les conduits, en déborde, et la perle qui en tombe est sonore. Il m’a toujours semblé que la musique ne devrait être que le trop plein d’un grand silence.»

Marguerite Yourcenar:

Publicités