«Quand je considère la petite durée de ma vie, absorbée dans l’éternité précédant et suivant le petit espace que je remplis et même que je vois, abîmé dans l’infinie immensité des espaces que j’ignore et qui m’ignorent, je m’effraie et m’étonne de me voir ici plutôt que là, car il n’y a point de raison pourquoi ici plutôt que là, pourquoi à présent plutôt que lors.
Qui m’y a mis?
Par l’ordre et la conduite de qui ce lieu et ce temps a-t-il été destiné à moi?»
Pascal . Les Pensées.

Publicités