Il y a tant de reflets en nous mêmes, les reflets se croisent, s’entrecroisent, miment, suggèrent à l’autre, à tous ces autres… Mais nous ne pourrons jamais accéder réellement à ces tumultes et ces alchimies qui se jouent juste derrière ce film opaque qui fait de nous des êtres aux multiples miroitements en nous.

Il subsistera toujours une part de mystère : nos efforts de maîtrise de soi demeurent vains.

C’est ce qui est spectaculaire, car c’est en de rares moments que l’étonnant se produit, une force en nous jaillit, et nous apprenons à mieux nous comprendre, nous connaitre.

Publicités